Jacques Bompard s’oppose à l’exploration du gaz de schiste dans le Vaucluse

Les élus du Vaucluse ont appris de manière incidente que quatre permis d’exploration du sulfureux gaz de schiste avaient été déposés. Jacques Bompard, député de la 4ème circonscription du Vaucluse, a  alerté Delphine Batho, ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, sur l’opacité de cette procédure et l’absence totale de communication sur ce projet qui concerne 46 communes du département.

Relayant l’opposition de nombreux Vauclusiens, Jacques Bompard tient à réaffirmer son opposition à l’exploration et à l’exploitation de ce gaz extrêmement nocif pour l’écosystème de nos territoires. Cette nocivité est telle que l’exploitation de ce gaz a été interdite par la loi du 13 juillet 2011. Son exploration dans le département du Vaucluse nécessitera des forages à plus de 2.000 mètres de profondeur, à proximité de nappes phréatiques et risque de provoquer des remontées de boues radioactives qu’on ne sait traiter.

C’est en défenseur des territoires du Vaucluse que Jacques BOMPARD a demandé à Delphine Batho si elle entendait tirer les conséquences de cette opposition en intervenant également contre toute recherche et exploration et de quelle manière.

Cliquer ici pour trouver tous les communiqués de presse de Jacques Bompard