Brexit : le succès du réalisme !

C’est donc aujourd’hui que Theresa May déclenche l’article 50 de la constitution européenne permettant à la Grande-Bretagne de sortir de l’Union Européenne. Après une campagne violente contre leurs positions, les partisans du Brexit parvinrent à l’emporter en déjouant tous les instituts de sondage. Ils voient l’assentiment populaire se transformer en démarche institutionnelle !

Évidemment, le peuple britannique entretient un rapport difficile avec le continent. Évidemment, les affirmations courageuses de Margareth Thatcher avec son : « I want my money back » ont imprimé des actions plus vaillantes des gouvernements britanniques à l’encontre de Bruxelles. Mais on ne peut que saluer la vigueur des élus britanniques pour appliquer ce que leur impose le peuple.

RTX334B1

Les britanniques ont réussi à obtenir un tel résultat à force de prises de positions réalistes et d’un long processus. Si les Français veulent s’émanciper des technocrates ; il leur faut sacrifier aux mêmes efforts politiques. C’est à ce prix que nous parviendrons à redevenir libres. A ce prix seulement. Ceux qui leur vendent des immédiatetés illusoires manient la cosmétique électorale plutôt que le vrai combat en faveur du bien commun.

Vive le Brexit. Vive l’Europe débarrassée de son armature jacobine et asphyxiante. C’est le drôle d’une vraie droite réunie que d’accomplir ce projet. En France, malheureusement, notre camp s’interdit le travail pragmatique…et donc tout Frexit réaliste !