Sur l’explosion du prix des péages

bompardM. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre délégué auprès du ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, chargé des transports, de la mer et de la pêche, sur le prix des péages. Lorsque les autoroutes à péages ont été créées, les péages devaient être supprimés deux années après leur construction. Cette ponction sur le pouvoir d’achat des Français n’a jamais cessé d’augmenter. Mieux que cela, en cinq ans, ils ont augmenté de 11 % alors que l’inflation ne progressait que de 8 %. Le premier président de la Cour des comptes, socialiste, s’insurge à juste titre. Les investissements évoqués par les sociétés concessionnaires d’autoroutes sont, selon lui, fantaisistes. Tout cela est extrêmement inquiétant. Les Français sont donc à la fois otages du mensonge de leurs gouvernants mais également d’un marché oligopolistique et opaque. Il lui demande s’il est possible d’avoir une analyse cohérente du dossier.
Cliquer ici pour lire la question sur le site de l’Assemblée.