Sur le projet de loi de finances rectificatives

https://www.youtube.com/watch?v=-ejqVV4LwHI&feature=youtu.be

En séance sur le projet de loi de finances rectificatives, Jacques Bompard a rappelé les attaques contre le bon sens que ce projet porte:
Fin du cumul des mandats qui servira uniquement les gros partis parisiens et l’énarchie, l’immigration.
Il a également rappelé que l’exposé des motifs du PLFR souhaitait que la France devienne plus attractives pour les migrants.
Ainsi, il a illustré ses propos par l’augmentation hallucinantes des crédits destinés aux étrangers:
500 000 millions d’euros pour la mission solidarité et égalité des chances, le programme immigration asile a vu son enveloppe augmentée pour atteindre 613 millions d’euros, 2 millions d’euros supplémentaires pour l’accès à la nationalité.
Le RSA a augmenté cette année de 150 millions d’euros, une allocation qui obère littéralement les finances des Conseils départementaux.
Les crédits de l’AME ont augmenté de 87 millions.
Tout cela caractérise une préférence étrangère.
On réduit la protection des nationaux et augmente la protection des étrangers.
Il a également rappelé que des autorisations de crédits avaient été dans le même temps supprimé pour les services de police (-11 millions) et de gendarmerie (-8 millions).
En somme, ce gouvernement favorise le grand remplacement tout en défavorisant les nationaux et les forces censées les protéger.

http://liguedusud.fr
http://jacquesbompard.fr