Sur le chômage Français à 10,4 %

chômage FrançaisM. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social sur le chômage Français à 10,4 % (2014) et qui ne cesse d’augmenter. Cela fait plus de trente ans que les gouvernements successifs tentent de lutter contre le chômage, pourtant une baisse significative et durable n’est toujours pas visible. D’un chômage à 3,3 % en 1975 nous arrivons à un chômage à 10,4 % de la population active au troisième trimestre 2014. Toutes catégories confondues, la barre des 5 millions de chômeurs est franchie. 18 258 nouveaux inscrits à Pôle Emploi tous les mois depuis mai 2012 soit 5 000 de plus que sous le gouvernement précédent. Il semble que les politiques adoptées depuis ces vingt dernières années ne portent pas leur fruit. À ce titre, prenons l’exemple anglais qui a résorbé son chômage à moins de 7 % pour l’année 2014. Cette baisse fut favorisée par une baisse du taux de prélèvement obligatoire à 36 % du PIB en 2013 contre 50 % pour la France ; une baisse de l’inflation, une réduction des dépenses des salaires des fonctionnaires en comparaison des salariés du secteur privé… D’autres pistes sont aussi à explorer : le droit au travail pour tous, dans lequel celui qui touche une indemnité doit un travail à hauteur de ce qu’il touche, l’arrêt de l’immigration sociale, droits assortis de devoirs et lois avec ceux-ci, un contrat de travail unique… À ce titre, il lui demande que le Gouvernement essaie des solutions nouvelles qui apporteront peut-être le succès qui existe dans d’autres pays qui les appliquent.

Cliquer ici pour lire la réponse du ministre.