Sur l’affectation des orientations politiques des candidats aux élections

orientations politiquesM. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur l’affectation des orientations politiques des candidats aux élections. Si chacun peut lors de son inscription aux élections demander son affectation à telle ou telle formation, l’affectation de cette formation se fait ensuite selon une grille très restrictive imposée par l’État. La formation Ligue du Sud est ainsi affectée aux identitaires ce qui ne correspond pas exactement à sa spécificité. Il lui demande pourquoi le ministère s’attribue des compétences d’orientation des formations politiques en fonction de critères qui méprisent les principes même de la démocratie.

Cliquer ici pour lire la réponse du ministre.