Sur l’argent envoyé dans leur pays par les immigrés

immigrésM. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique sur l’argent envoyé dans leur pays par les immigrés. Alors que la France a donné 10,3 milliards d’euros d’aide publique au développement des pays pauvres sur les 13,5 milliards de fonds reçus par cet organisme, une étude de l’économiste zambienne Dambisa Moyo affirme que « l’aide continue d’être un désastre total sur le plan politique, économique et humanitaire ». Personnellement les pays en développement reçoivent des envois de fonds des migrants vers leur pays d’origine qui sont bien plus important que l’APD puisque ils s’élèvent en 2014 à 435 milliards d’euros. Il lui demande à combien s’élèvent ces envois de fonds des migrants qui sont en France et subsidiairement, s’il n’y a pas là des recettes à trouver pour améliorer l’équilibre financier de l’État.