Sur la substance des cours de “morale laïque”

assemblee morale laïqueM. Jacques Bompard appelle l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale sur les respect des convictions personnelles et religieuses dans le cadre scolaire. L’instauration d’un cours de morale laïque au primaire, au collège et au lycée est un projet qui contient en germe de nombreuses dérives : endoctrinement des élèves, non-respect des convictions religieuses, absence de neutralité. Par ailleurs, rebaptisé « morale laïque », ce cours ne semble pas constituer une réelle nouveauté par rapport aux cours existants d’éducation civique, même si le but de substitution d’une morale laïque propre à certains groupes et lobbies à la morale traditionnelle et universelle fondée sur le droit naturel est plus clairement affiché qu’autrefois. Or l’éducation, notamment morale, doit prioritairement revenir aux parents. Il lui demande par conséquent de détailler le contenu des cours de morale laïque, et par ailleurs s’il compte mettre en place une objection de conscience pour les parents souhaitant que leurs enfants évitent d’assister à de tels cours.

Cliquer ici pour lire la question sur le site de l’Assemblée.