Sur la calamiteuse politique de François Hollande

Le 16 février 1899, le président de la république Félix Faure meurt à l’Elysée dans les bras de sa maîtresse du moment.

Le 10 janvier 2014, le président de la république François Hollande se retrouve photographié à la Une d’un journal rejoignant puis quittant indemne une de ses maîtresses.

Comment ne pas se réjouir de l’amélioration de la condition physique des présidents français en seulement un siècle ?

Pour autant, cette affaire de Closer constitue un nouvel accroc à la présidence « normale » qu’avait promise François Hollande.

Normal de casser la famille ?

Normal d’augmenter les impôts comme aucun président auparavant ?

Normal de battre tous les records de chômage ?

Normal de réduire la taille de l’armée française ?

Normal d’emprisonner des centaines de manifestants qui respectent la loi et de couvrir certains qui ne la respectent pas ?

Normal d’être la risée de la presse mondiale ?

Il semble exister une loi étrange, échappant à la science, qui veut que, depuis quelques décennies, chaque président de la république soit pire que le précédent. Pour échapper à cette fatalité, changer de république ne serait peut-être pas… anormal !

 Cliquer ici pour lire ou relire les communiqués de presse de Jacques Bompard.