Réponse au Huffingtonpost sur l’exclusion de Mme Hautant du Conseil Municipal

images''Contrairement à ce que le titre de votre article me concernant mis en ligne le 29 septembre 2013 peut laisser supposer, je n’ai pas demandé à la police municipale d’intervenir afin de « faire taire » une opposante – Mme hautant- mais, bien au contraire, dans le seul but de pouvoir, enfin m’exprimer.

Cette demande d’intervention de la police municipale était parfaitement légale puisque le conseil municipal a voté l’exclusion de Mme Hautant. Le fait que l’élue socialiste ne se soit pas opposée cette exclusion montre bien qu’il ne s’agit nullement d’une décision arbitraire de la majorité, mais d’un sentiment plus général, face à un comportement contraire à la fois aux règles mais aussi aux usages en cours dans les assemblées démocratiques.

Cliquer ici pour lire les communiqués de presse de Jacques Bompard.