Ploërmel: La liberté d’expression de nouveau attaquée

PloërmelEn apprenant l’arrestation et la garde-à-vue de 5 heures de mon amie Claudine Dupont-Tingaud pour avoir simplement chahuté le préfet du Finistère à l’occasion du 11 novembre, j’ai été surpris. Lorsque j’ai appris que son seul crime avait été de porter en évidence la une de Valeurs actuelles face aux autorités quimpéroises, j’ai été peiné.

Cette une affirme, sur fond de croix de Ploërmel, une évidence : « Chassez le Christianisme et vous aurez l’Islam ». Encore une fois, la liberté d’expression a été meurtrie, ici par le préfet du Finistère qui a ordonné à maintes reprises le retrait de la dite une arborée par Claudine Dupont-Tingaud. A la suite de quoi, la police a procédé à son interpellation.

Il n’est donc plus possible de proclamer ses idées dans ce pays.

Le délit d’opinion existe bel et bien. Tout ce qui dénonce l’illusion du vivre-ensemble, et le travail de sape d’un laïcisme sectaire, semble désormais conduire aux geôles de la République. En tant qu’élu patriote et militant politique, cela ne peut que me révolter, et j’adresse à Claudine Dupont-Tingaud, sœur de combat, tous mes vœux de rétablissement après cette « mise aux fers » et ma plus sincère admiration pour son ardeur de résistante.