La langue du président de la République de demain sera-t-elle l’algérien ?

Jacques Bompard intervenait hier soir en Séance sur le texte de loi visant à la promotion des langues régionales. « Devant l’échec complet du projet d’arasement de nos singularités locales, il est grand temps de rappeler que la France est composée de peuples de Provence dont la richesse n’a d’égale que la diversité. Devant l’accroissement des langues allogènes sur notre territoire, nous sommes face à un défi identitaire. Voulons-nous demain que l’algérien devienne la langue du président de la République ? », a -t-il souligné.

https://youtu.be/l84cXg7ovcU