Jacques Bompard dénonce la taxation des familles

Ligue du sud

Jacques Bompard dénonce la réforme du quotient familial portée par le gouvernement socialiste. Il s’agit d’une atteinte grave à la politique familiale de la France, qui avait jusque-là fait consensus, quelle que soit la majorité en place.

Une étude de l’INSEE a démontré que chaque enfant supplémentaire dans un foyer fiscal représente un « appauvrissement » de 10%. C’est la raison pour laquelle la politique familiale française est nécessaire, afin de soutenir les Français qui assurent l’avenir de notre pays et éduquent les nouvelles générations.

L’argumentaire du gouvernement est spécieux. La branche famille de la Sécurité sociale n’est déficitaire que parce que ce même gouvernement l’a ponctionnée afin de renflouer le branche retraite. Sans cela, elle serait excédentaire.

Avec une surprenante célérité, le gouvernement s’empresse de démanteler la famille, alors que le chômage grimpe en flèche, et que l’insécurité augmente. Pourtant, la famille est le lieu de la solidarité par excellence.

Jacques Bompard s’oppose à ce nouveau coup porté à l’institution familiale, qui suit tout juste la dénaturation du mariage et précède à peine le vote de la loi sur l’école, qui risque de consacrer l’enseignement dit du Gender dès le plus jeune âge.

Cliquer ici pour trouver tous les communiqués de presse de Jacques Bompard