Immigration : 9 demandeurs d’asile sur 10 déboutés ne quittent pas le territoire !

La France atteint un « record historique » en matière d’accueil de réfugié selon Pascal Brice, directeur général de l’Office française de protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra) : peut-on réellement de réjouir de cette nouvelle ? Doit-on jubiler lorsque l’on apprend que la France s’est « enfin » alignée sur les autres pays de l’Union européenne en matière d’immigration: la situation de la France est « désormais comparable à ceux des principaux pays d’accueil dans l’UE » selon de directeur général de l’OFPRA.

Si l’on en croit ce qui selon certains, tel le député Républicains Eric Ciotti membre du conseil d’administration de l’OFPRA, faisait « l’honneur de la France » est désormais sa honte, la procédure de demande d’asile est vidée de sa substance. Les demandes d’asile authentiques sont marginalisées et supplantées par des immigrés désireux d’obtenir un statut protecteur. Complice de cette imposture, le Gouvernement a permis qu’en 2016 les demandes d’asile augmentent de plus de 20%. Ainsi l’année dernière quelques 97 300 demandeurs d’asile ont été accueillis en France. La politique d’immigration échappe à tout contrôle : 9 demandeurs d’asile sur 10 sont déboutés et ne quittent pas notre territoire. Nos frontières sont étrangement poreuses dans un sens et infranchissables dans un autre.

Le gouvernement immobilisé par son idéologie pseudo humaniste, continue de sous-évaluer le montant total des aides allouées aux demandeurs d’asile et fait par la même occasion, un pied de nez aux Français qui ne devraient se rendre compte de rien… De rien ou presque puisque que se sont quelques 300 millions d’euros qui ont été dépensés, soit plus du double de ce qui avait été prévu par la loi de finances. Eric Ciotti, quant à lui, va plus loin et rappelle que la  facture dressée en 2015 par la Cour des comptes était de deux milliards d’euros pour 65 000 demandeurs.

Refusant de se soumettre à la désinformation et à la démagogie ambiante, le député Jacques Bompard met à la disposition de tous, 50 fiches Detox sur l’immigration en vue d’informer les lecteurs et de servir le Bien Commun. Il propose notamment une analyse comparée avec les politiques cohérentes menées par certains pays à l’International. « En 18 mois, l’Australie n’a recensé quasiment aucune arrivée de réfugiés et dit ne déplorer aucun décès en mer[1] alors que sa marine repousse systématiquement les bateaux de clandestins », rappelle-t-il notamment.

 

[1] http://geopolis.francetvinfo.fr/la-politique-dimmigration-musclee-de-laustralie-un-modele-pour-lue-59093