Sur la discrimination à raison de la précarité sociale

comEn commission des lois, Jacques a dénoncé la précarité sociale et notamment celle qui touche le Vaucluse. 7ème département le plus pauvre de France. Il a également rappelé qu’il fallait remettre le droit au travail au coeur de la politique. Ensuite, il a affirmé aux députés que la précarité sociale touchait essentiellement la France rurale et périurbaine et non les « zones sensibles » dans lesquelles on déverse des milliards d’euros.
Enfin, il a tenu à dire la discrimination dont souffre les femmes qui souhaiteraient avoir des enfants et qui doivent repousser leurs grossesses.

https://www.youtube.com/watch?v=TS-ZZOkTtrY