Va-t-on fermer les 125 lieux perméables « aux thèses rigoristes de l’islam des origines » ?

Jacques Bompard a interrogé le Ministère de l’Intérieur sur le nombre trop peu élevé de fermetures administratives des mosquées aux tendances salafistes et tabligh. ” Avec environ 5 % de lieux perméables « aux thèses rigoristes de l’islam des origines » sur les 2 500 lieux de culte islamique, reste donc 125 lieux à fermer”, a-t-il souligné avant de demander au ministre s’il allait “enfin prendre la mesure de la fermeture de ces lieux et interdire aux associations de répandre leur idéologie salafistes ou pro-tabligh.”

Retrouvez le texte de la question écrite ici.

QST-AN-14-103911QE-page-001QST-AN-14-103911QE-page-002