Sur les dysfonctionnements de la formation professionnelle

bompard formation professionnelleM. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social sur les multiples dysfonctionnements de la formation professionnelle. Tous les analystes qui s’intéressent à la formation professionnelle en France la décrivent comme opaque, inefficace, coûteuse et ne répondant pas aux besoins du marché du travail. Baptisée « le petit mammouth », cette structure coûterait 32 milliards d’euros par an aux contribuables, plus que le budget de la défense ou de l’enseignement supérieur. Il l’interroge pour savoir quand un plan de réforme sera proposé pour assurer une formation efficace indispensable au redressement économique du pays.

Cliquer ici pour lire la question sur le site de l’Assemblée.