Sur la soumission de la France aux volontés de la Commission européenne

assembleeM. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre des affaires étrangères et du développement international sur le fait que la France est un pays soumis aux volontés de la Commission européenne. Celle-ci vient de décider que l’Europe doit installer 60 000 migrants en Europe en 2015 dont 9 127 pour la France. Le ministre de l’intérieur considère ce chiffre comme insuffisant et annonce 1 050 comme sa part. La Commission européenne comme la France ne dit pas que ce quota est annuel et vient s’ajouter aux 200 000 immigrants illégaux et aux 200 000 migrants légaux que notre pays accueille tous les ans. Vive le RSA, l’APL la CMU et le reste. Cette invasion va en progressant et l’attitude de l’Europe va la rendre cataclysmique. Il lui demande s’il se rend compte que demain le peuple de France sera en droit d’étudier les conséquences de cette politique et les suites judiciaires qui pourraient en découler.

Cliquer ici pour lire la réponse du ministre.