Sur la hausse du taux de mortalité infantile

assembleeM. Jacques Bompard attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la hausse du taux de mortalité infantile constatée par l’INSEE depuis 2009. La mortalité infantile a en effet cessé de baisser en France depuis 2005 et a même augmenté en 2009, alors qu’elle continue à diminuer dans les autres pays développés. C’est ainsi que la France se situe désormais au 14e rang européen, derrière l’Espagne et la Grèce. L’INSEE n’a pas d’explication probante mais suspecte un lien avec la détérioration de l’offre de soins et a annoncé en novembre 2012 le lancement sur ce point d’une enquête en collaboration avec les autorités sanitaires. Il l’interroge donc sur l’avancement de cette enquête ainsi que sur les mesures qu’elle entend prendre pour remédier à cette situation inquiétante.

Cliquer ici pour lire la question sur le site de l’Assemblée.