Pour le remboursement des dettes par les débiteurs étrangers des hôpitaux publiques

M. Jacques Bompard attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur le scandale des dettes étrangères contractées envers nos hôpitaux publiques. Ainsi, près de 50 millions d’euros sont dus à l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), avec comme premier débiteur l’Algérie qui doit près de 20 millions d’euros, suivie du Maroc, de la Tunisie et des pays du Golfe. Dans cette période de crise, alors que l’on demande à l’assistance publique de faire des économies draconiennes, il n’est pas tolérable que cette situation persiste. Il lui demande s’il ne serait pas raisonnable de réclamer immédiatement le paiement de la totalité de ces dettes.

Cliquer ici pour le texte de la question sur le site de l’Assemblée.