L’échec de l’insertion des jeunes sur le marché du travail

Jacques Bompard a interrogé à l’issue d’une question écrite le ministre du Travail sur l’échec de l’insertion des jeunes sur le marché du travail. A l’heure où le gouvernement se félicite des bons chiffres de réduction du chômage, il a tenu à rappeler que le caractère éphémère des embauches des jeunes constituait un écueil majeur. « Avec un coût de 10,5 milliards d’euros en 2015, les aides publiques générées pour les dispositifs d’aide à l’emploi n’ont pas apporté les réponses escomptées en termes de réinsertion sur le marché du travail. Dans son rapport du 5 octobre 2016, la Cour des comptes pointe les lacunes de ce programme », a souligné le député.

Vous pouvez retrouver le texte de la question écrite ci-dessous.

qst-an-14-101637qe-page-001