Contre l’entrée de Jean Zay au Panthéon

 Jean ZayM. Jacques Bompard attire l’attention de M. le secrétaire d’État, auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire, sur l’entrée de Jean Zay au Panthéon. De nombreuses associations d’anciens combattants se sont émues de l’entrée au Panthéon du député radical-socialiste. Dans un texte intitulé « Le Drapeau » rédigé en 1924, il qualifiait l’emblème national, pour lequel sont morts les soldats de la Grande Guerre, « de saloperie tricolore », « d’immonde petite guenille », « de la race vile des torche-culs », « terrible morceau de drap », « ignoble symbole ». Le Gouvernement a affiché son souhait de rassembler tous les Français. Cela n’est possible, a minima, que par le respect des valeurs républicaines et du drapeau français pour lesquels sont morts tant de héros. Il lui demande donc d’honorer les soldats de la Grande Guerre et de marquer son attachement au drapeau français en annulant l’entrée au Panthéon de Jean Zay.
Cliquer ici pour lire la question sur le site de l’Assemblée.