Communiqué de Jacques Bompard sur le colloque « France, qu’as-tu fais de tes libertés? »

Sous l’égide du SIEL (Souveraineté, Indépendance et Libertés), et des Cahiers de I’Indépendance, Paul-Marie Coûteaux et Jacques Bompard organisent lundi 28 janvier un colloque à l’Assemblée nationale sur le thème : « France, qu’as tu fait de tes libertés? » (101 rue de l’Université, salle Victor Hugo -de 15 à 20h.)

A travers eux, la droite nationale française estime urgent de remettre la question des libertés au centre du débat politique : alors que la liberté s’inscrit depuis deux siècles sur tous les édifices publics, jamais les libertés n’ont été aussi bafouées par la volonté de détruire tout ordre traditionnel. Il n’est pas admissible qu’une certaine gauche d’inspiration libertaire se la soit appropriée depuis trente ans alors qu’elle les piétine, qu’il s’agisse de la liberté d’expression, de la liberté religieuse, des libertés économiques, des libertés universitaires et des multiples façons par lesquelles s’exprime la fidélité à notre civilisation. Lire la suite

Jacques Bompard appelle à la mobilisation contre le mariage homosexuel

La manifestation nationale du 13 janvier contre le «mariage » homosexuel a été un immense succès.

Cette réussite marque clairement le formidable refus que suscite la dénaturation du mariage par ce projet de loi idéologique et communautariste.

Devant cette lame de fond populaire, le gouvernement et la majorité de gauche font la sourde oreille et n’affichent que mépris et agressivité, utilisant par ailleurs des procédés totalitaires de désinformation et de manipulation des chiffres. Lire la suite

Jacques Bompard dénonce la manipulation du nombre de manifestants

assembleeDimanche 13 janvier 2013, une manifestation géante a rassemblé à Paris, selon les sources dont le Général Dary, entre  huit cent mille et un million trois cent mille Français opposés au projet de mariage homosexuel. Au-delà de la bataille des chiffres, il s’agit de la plus grosse manifestation depuis trente ans. Jacques Bompard regrette que François Hollande refuse tout dialogue en  ne recevant pas les porte-parole du collectif organisateur alors même qu’il avait reçu en 24 heures des représentants d’associations activistes homosexuelles lorsque ceux-ci en avaient fait la demande. Au lieu d’ouvrir un dialogue avec les Français, le gouvernement cherche à minimiser le nombre de manifestants,  au-delà de toute vraisemblance. Le Lire la suite