Sur la déconstruction du modèle familial traditionnel

déconstructionM. Jacques Bompard attire l’attention de Mme la secrétaire d’État, auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée de la famille, des personnes âgées et de l’autonomie, sur la déconstruction du modèle familial traditionnel. Profitant du délitement des valeurs et du nombre de mariage, le gouvernement socialiste promeut la création d’un nouveau modèle familial qui ne reposerait plus sur un couple hétérosexuel stable avec des enfants mais sur un modèle monoparentale, sur les familles recomposées, tout ceci tendant à une « parentalité censée recouvrir toutes les formes de familles » pour reprendre l’expression de Guillaume Drago, professeur agrégé des facultés de droit. À côté de toutes ces réformes sociétales qui Continuer la lecture

Sur le plan d’économie du budget de la santé

santéM. Jacques Bompard attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur le plan d’économie du budget de la santé. Depuis des décennies, l’État pense que le déficit de la santé est la faute des médecins, qu’ils travaillent dans le secteur privé ou le secteur public. D’où la mise en place du numerus clausus, entraînant la crise profonde et dramatique que connaît aujourd’hui le corps médical dont la qualité honorait autrefois la France. Limiter ainsi est absurde puisqu’il existe un accroissement de la demande de soins, notamment à cause de l’accroissement et le vieillissement de la population. La conséquence la plus visible de cette situation est l’arrivée massive en France de médecins étrangers, Continuer la lecture

Sur la situation dramatique des femmes élevant seules leurs enfants

femmes élevant seules leurs enfantsM. Jacques Bompard attire l’attention de Mme la ministre des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports sur la situation dramatique des femmes élevant seules leurs enfants. Fort d’une présence sur le territoire français sans équivalent selon Les Échos, le Secours catholique a une fois de plus pointé du doigt la détresse des femmes élevant seules leurs enfants. Alors que le Gouvernement actuel légifère sur un droit à l’avortement, la majorité se refuse à aider ces femmes isolées courageuses ayant choisi de garder et d’élever leurs enfants. Ces femmes représentent 56 % à 57 % de ces personnes très pauvres que l’église et les associations catholiques aident, le Gouvernement actuel préférant éliminer les enfants à naître plutôt Continuer la lecture

Sur l’enseignement du genre à l’école primaire

genreM. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche sur l’enseignement du genre à l’école primaire et l’affirmation ministérielle de son inexistence. Nonobstant ce déni apparent, les livres pour enfants faisant la promotion de la théorie du genre ou de l’homoparentalité se multiplient et les syndicats d’enseignants travaillent avec le soutien du ministère à leur diffusion au sein des écoles, selon les propos d’un éditeur engagé. Déjà en 2004, l’École des loisirs publiait pour les moins de trois ans « Jean a deux mamans ». Le SNUipp-FSU, syndicat majoritaire dans le primaire recommande lui l’utilisation d’ouvrages comme « La princesse qui n’aimait pas les princes Continuer la lecture

sur la production de lait maternel par les jeunes mères

lait maternelM. Jacques Bompard appelle l’attention de Mme la ministre des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports sur la production de lait maternel par les jeunes mères. Selon une émission diffusée sur la chaîne de télévision M6, le dimanche 16 février 2014 à 19 heures 45, des chercheurs ont établi que la qualité de la mère était différent selon que son enfant était un garçon ou une fille. Pour les garçons, le lait sera plus énergétique, plus riche en protéines et en graisses que celui pour les filles qui, en revanche, bénéficie d’une plus grande quantité de lait. Il lui demande ce qu’il convient de penser de cette différence qui contredit les Continuer la lecture

L’ouverture des prestations familiales aux enfants entrés en France hors regroupement familial

M. Jacques Bompard attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur l’ouverture des prestations familiales aux enfants entrés en France hors regroupement familial. Les enfants de père polygames à qui la procédure de regroupement familial est interdite peuvent bénéficier de l’ensemble des prestations familiales. Un ancien président de la CNAF dit : « j’avais lu un article paru dans un journal algérien. C’était tellement gros que j’ai cru que c’était une boutade. C’est la légalisation de la fraude au regroupement familial […] Les contribuables français vont cotiser pour des gens qui n’ont jamais cotisé en France et qui ne vivront pas forcément en France ». Il lui demande donc si le Gouvernement compte intervenir sur ce détournement suicidaire de la politique sociale française.
Cliquer ici pour lire la question sur le site de l’Assemblée.

Sur la baisse du nombre de permis de construire

M. Jacques Bompard attire l’attention de Mme la ministre du logement et de l’égalité des territoires sur l’évolution du nombre de permis de construire. En effet, de décembre 2013 à février 2014, moins de 85 500 permis de construire pour des logements ordinaires ont été accordés, soit une baisse de 24 % par rapport à la même période, l’année précédente (entre décembre 2012 et février 2013). L’inégalité des droits des propriétaires par rapport à ceux des locataires n’est peut-être pas étrangère à cette évolution. Quand le bâtiment va, tout va dit-on… C’est pourquoi il lui demande ce qu’elle compte faire pour améliorer la construction de logements neufs.
Cliquer ici pour lire la question sur le site de l’Assemblée.

Sur l’expatriation des jeunes

M. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre de l’économie et des finances sur le rapport de la chambre de commerce de Paris concernant l’expatriation des jeunes. Ce rapport évoque le départ massif des cadres du pays et de la jeunesse diplômée vers l’étranger. Actuellement, l’expatriation concerne 1,5 million à 2 millions de Français. La surimposition asphyxie l’économie française et terrifie les futurs créateurs d’entreprises. Ce phénomène est accentué par le taux de chômage dramatique pour les moins de 24 ans atteignant près de 25 %. Il lui demande ce qu’il compte faire pour aider la jeunesse française diplômée à rester travailler et créer de l’emploi en France.
Cliquer ici pour lire la question sur le site de l’Assemblée.

sur le nombre d’avortements tardifs pratiqués sans motif médical.

avortements tardifsM. Jacques Bompard attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur le nombre d’avortements tardifs pratiqués sans motif médical. Dans les statistiques de l’INED, de 2010 – Tableau 23 – France métropolitaine Avortements suivant la durée de gestation et le motif médical, il apparaît qu’il y a eu en France 3 010 avortements à 15 semaines et plus, se répartissant entre avortements pratiqués pour un motif médical (IMG), et 1 817 avortements, soit les deux tiers des avortements tardifs, pratiqués sans motif médical. Selon la loi (articles L. 2212-1 et L. 2213-1 du code de la santé publique), au-delà de 15 semaines, l’avortement n’est possible que pour motif médical attesté par deux médecins. Il lui demande si elle Continuer la lecture

Sur les primes de rentrée scolaire

rentrée scolaireM. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale sur les primes de rentrée scolaire. Le montant de ces primes aurait augmenté de 25 % en 2012 ce qui ne correspond pas à l’augmentation démographique. Il lui demande si ce chiffre est réel et s’il est vrai qu’aucun contrôle n’est réalisé.
Cliquer ici pour lire la question sur le site de l’Assemblée.