Concernant le regroupement familial

regroupement familialM. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur le regroupement familial. La France ne peut pas accueillir « toute la misère du monde », comme le disait Michel Rocard il y plus de vingt ans. La situation économique désastreuse ne fait qu’aggraver cette impossibilité. En 2014, plus de 200 000 personnes qui se sont installées légalement en France, dont seulement 16 921 pour chercher du travail, travail qui ne sera pas forcément trouvé. Ce chiffre ne tient pas compte des immigrés clandestins. 16 500 personnes sont arrivées au titre du regroupement familial. Depuis les déclarations de Michel Rocard, alors Premier ministre, le regroupement familial et l’immigration massive se sont donc poursuivies. Cette immigration massive et ininterrompue depuis plusieurs décennies a des conséquences éducatives, économiques, sociales, identitaires et sécuritaires catastrophiques dont les Continuer la lecture

Sur la détention de la dette publique par des pays étrangers

bompard dette publiqueM. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre délégué auprès du ministre de l’économie et des finances, chargé du budget, sur les emprunts de l’État français à l’étranger. Les trois plus grands détenteurs de la dette publique française sont le Japon, les États-unis et le Royaume-uni. Ces États impriment énormément de devises dans le but de bénéficier de taux d’intérêts très bas pour leurs monnaies, ce qui a pour effet de les rendre de plus en plus fictives. Confier la dette de l’État à des pays étrangers n’engage pas seulement l’État mais tous les contribuables français. Vendre sa dette à l’étranger engage autant la France que les Français et menace notre souveraineté nationale. Il lui demande donc s’il ne serait pas Continuer la lecture

Sur les rapports franco-chinois

assembleeM. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre des affaires étrangères sur les relations de la France avec la Chine. Lors de son voyage en Chine, le Président de la République Française est apparu comme un quémandeur prêt à tout pour attirer les investisseurs chinois. La Chine est un grand pays, mu par un pragmatisme et un souci d’efficacité sans aucun sentimentalisme. L’interdépendance proposée par le Président de la République risque d’être ressentie comme l’ouverture du poulailler au renard à qui l’on dirait en plus « mais sers-toi donc ». Persuadé que ce sont les médias qui ont fait une présentation erronée de l’attitude du Président de la République, il lui demande de bien vouloir lui préciser l’attitude de la France dans ses Continuer la lecture

Sur l’inquiétante croissance des actes anti-chrétiens en Europe

assembleeM. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre de l’intérieur sur l’attaque sur soldat de 23 ans du 4e régiment de chasseurs alpins à la Défense le 25 mai 2013. Après l’affaire Merah et l’assassinat d’un soldat anglais à Londres par deux islamistes armés d’un couteau de boucher et d’un hachoir, ce nouvel attentat est d’autant plus inquiétant que, pour un musulman, tuer un incroyant est un devoir comme le rappelle la sourate IX, verset 5 : « Quand les mois sacrés seront expirés, tuez les infidèles quelque part que vous les trouviez !« . Les attaques anti-blancs et anti-chrétiennes se multiplient, comme par exemple l’agression d’un prêtre en Avignon. L’angélisme et l’aveuglement des autorités deviennent insupportables et Continuer la lecture

Sur la gestion de l’immigration clandestine par le gouvernement

assembleeM. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre des affaires étrangères sur l’accueil en France d’immigrés clandestins adolescents. Actuellement, il y a 6 000 à 8 000 mineurs clandestins qui sont accueillis en France. La législation française impose aux départements de les accueillir et de s’en occuper. Cet accueil coûte 250 euros par jour ce qui pose des problèmes financiers non négligeables qui vont en s’accroissant. Par ailleurs, ces jeunes gens sont souvent envoyés par leurs parents pour ouvrir la voie au regroupement familial qui, automatiquement donne accès à la redistribution pour tous. L’angélisme a un coût et, comme le disait le président Mitterrand, la France ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Il lui Continuer la lecture

Pour la promotion de l’activité portuaire française

assembleeM. Jacques Bompard interroge M. le ministre délégué auprès du ministre de l’économie et des finances, chargé du budget, sur le rétablissement du commerce extérieur de la France. Le sentiment des Français est que le Gouvernement a une approche économique strictement mécaniste : injection de moyens financiers dans le secteur bancaire, création d’emplois artificiels dans les seuls secteurs non-productifs, augmentation des impôts, etc. Néanmoins, une analyse stratégique et détaillée des différents sujets-clefs fait défaut, empêchant ainsi l’optimisation de nos compétences. En ce qui concerne la compétitivité et l’attrait pour les industries touristiques, nous avons la capacité de devenir le leader mondial, alors que nous peinons à la septième place mondiale. Les ports français sont répartis sur trois façades maritimes qui offrent de grandes possibilités Continuer la lecture

Pour la mise en place de la démocratie directe au sein de l’Union Européenne

assembleeM. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères, chargé des affaires européennes, sur les projets institutionnels en Europe. L’Union européenne est assurément à une époque charnière. Elle a connu de grands développements depuis le traité de Maastricht, tendant à la création d’institutions supra-nationales, dont l’euro est à la fois le meilleur exemple et le meilleur échec. En effet, les pays sont demeurés largement réticents face à une uniformisation et au déficit démocratique des institutions de Bruxelles. Un récent sondage de l’institut Pew research center montre que de 60 % de Français favorables à l’Union européenne en 2012, il ne reste en 2013 que 41 % à partager cette opinion. Puisqu’il est établi que l’Union européenne est contrainte à faire évoluer ses institutions si elle veut perdurer, il lui demande les mesures à Continuer la lecture

Pour la liberté religieuse en Arabie Saoudite

assembleeM. Jacques Bompard appelle l’attention de M. le ministre des affaires étrangères sur la liberté religieuse en Arabie saoudite. La liberté religieuse est principe essentiel, garanti par la République française et toutes les grandes déclarations des droits humains. On apprenait le 13 mai 2013 que deux individus, un Saoudien et un Libanais, ont été condamné 200 coups de fouet pour le premier, et 6 ans d’emprisonnement et 300 coups de fouet pour le second. Leur tort est d’avoir aidé une jeune Saoudienne musulmane à se convertir librement au christianisme. Dénoncer publiquement et protester avec force devant des actes d’une telle barbarie semble être le moins qu’un gouvernement respectueux des droits humains doive faire. Les Continuer la lecture

Sur l’incohérence de la politique militaire extérieure française

assembleeM. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre des affaires étrangères sur la cohérence de notre politique étrangère. L’armée française est aujourd’hui engagée au Mali, à la demande du gouvernement malien, pour combattre des milices islamistes fondamentalistes qui, alliés pendant un temps à des combattants indépendantistes touaregs, occupaient une bonne partie du territoire malien. Dans le même temps, en Syrie, la France affiche ouvertement son soutien aux rebelles qui combattent contre le gouvernement syrien qui, à ce jour, est toujours reconnu internationalement. Il semble aujourd’hui avéré qu’une bonne partie de cette rébellion armée, si ce n’est la grande majorité, soit formée de milices islamistes fondamentalistes, telle le Front Continuer la lecture

Sur la situation des chrétiens au Vietnam

assembleeM. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre des affaires étrangères sur la situation des chrétiens au Vietnam. Les 8 et 9 Janvier 2013, quatorze jeunes militants associatifs catholiques ont été condamnés à des peines cumulées de 80 ans de prison ferme et 42 ans d’assignation à résidence. Ce procès a été unanimement condamné dans le monde, notamment par M. le ministre des affaires étrangères, le ministère allemand des affaires étrangères, le département d’État des États-unis, la Commission des droits de l’Homme des Nations-unies OHCHR, Amnesty international, Human rights watch, Reporters sans frontières. Le Vietnam a connu ces dix dernières années des avancées économiques et sociales et il Continuer la lecture