Sur la gestion de l’Education nationale

assembleeM. Jacques Bompard interroge M. le ministre de l’Education nationale sur le rapport de la Cour des comptes. La Cour des comptes dans son rapport « Gérer les enseignements autrement » apporte des éléments nouveaux dans son analyse de l’éducation nationale qui, selon elle, se conformer à une stricte neutralité, dans le respect des opinions de chacun. La Cour affirme que « l’éducation nationale ne souffre pas du nombre trop faible d’enseignants mais d’une utilisation défaillante des moyens existants ». La Cour dresse également le constat que la France consacre 6,3 % du PIB à l’éducation, beaucoup plus que les États de développements équivalents, pour des résultats qui ne sont pas meilleurs. Elle évoque la répartition égalitaire des Continuer la lecture

Sur la substance des cours de « morale laïque »

assemblee morale laïqueM. Jacques Bompard appelle l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale sur les respect des convictions personnelles et religieuses dans le cadre scolaire. L’instauration d’un cours de morale laïque au primaire, au collège et au lycée est un projet qui contient en germe de nombreuses dérives : endoctrinement des élèves, non-respect des convictions religieuses, absence de neutralité. Par ailleurs, rebaptisé « morale laïque », ce cours ne semble pas constituer une réelle nouveauté par rapport aux cours existants d’éducation civique, même si le but de substitution d’une morale laïque propre à certains groupes et lobbies à la morale traditionnelle et universelle fondée sur le droit naturel est plus clairement affiché qu’autrefois. Or l’éducation, notamment morale, doit prioritairement revenir aux parents. Il lui demande par conséquent de détailler le contenu des Continuer la lecture

Contre les différences entre les régimes de retraites des secteurs privés et publics

assembleeM. Jacques Bompard attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur l’avenir et l’équité du système français de retraite par répartition. Le conseil d’orientation des retraites, dans son rapport de 150 pages consacré pour partie aux inégalités face à la retraite, n’évoque que très partiellement l’inégalité entre les différents régimes de retraites. L’inégalité criante entre les retraités du public et du privé n’est absolument pas développée. Les pensions sont calculées sur la moyenne des salaires des 25 meilleures années pour les salariés du secteur privé alors qu’elles sont calculées sur la base du traitement des 6 derniers mois pour les salariés du secteur public, ce qui constitue une différence énorme. Les régimes Continuer la lecture

Sur les retraites des enseignants du secteur privé

assembleeM. Jacques Bompard interroge M. le ministre de l’éducation nationale sur le régime des retraites des enseignants du secteur privé. La loi du 5 janvier 2005, dite loi Censi a été adoptée à l’unanimité par l’Assemblée nationale. L’objectif de cette loi était de rapprocher le montant des pensions de retraites des enseignants du privé avec celui des retraites de l’enseignement public. Suite au rapport de la Cour de comptes, le Gouvernement semble vouloir modifier ce rapprochement des régimes entre secteur public et privé en relevant les cotisations et gelant le niveau des prestations versées. Une telle réforme concernerait 140 000 enseignants du privé et entraînerait une rupture d’égalité entre les enseignants du privé et ceux du public. Il lui demande Continuer la lecture

Pour la méthode syllabique d’apprentissage de la lecture

M. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre de l’éducation nationale sur la lutte contre l’illettrisme à l’école élémentaire. Selon l’association SOS éducation, 40 % des Français quittent l’école primaire sans maîtriser ni la lecture, ni l’écriture. Le français étant une langue « opaque » (un même son peut s’écrire de manières multiples), la pertinence et l’efficacité des méthodes syllabiques sont difficilement contestables. Selon les orthophonistes, les enfants ayant appris à lire avec des méthodes syllabiques comprennent mieux les tâches à effectuer et peuvent mieux organiser que ceux qui ont appris avec des méthodes mixtes. Ces derniers agissent dans la précipitation, n’écoutent pas les consignes entièrement mais seulement les Continuer la lecture