Sur l’aide financière de l’Etat à la presse écrite

assembleeM. Jacques Bompard attire l’attention de Mme la ministre de la culture et de la communication sur l’aide financière de l’État accordée à la presse écrite. De l’avis général, la presse écrite française est en danger ; elle est même pour ainsi dire sous perfusion d’argent public depuis de trop nombreuses années. Les analystes s’interrogent sur la répartition de ces fonds, qu’ils soupçonnent de servir à prolonger des équilibres artificiels tout en maintenant à flot une activité qui, il faut le reconnaître, est à l’agonie dans sa forme et son mode de financement actuels. Le conformisme, le « prêt-à-penser » et le mépris du peuple et des réalités sont à la fois la cause du discrédit de ce qu’il est convenu d’appeler la « grande » presse nationale, et la conséquence des Continuer la lecture

Pour la liberté religieuse en Arabie Saoudite

assembleeM. Jacques Bompard appelle l’attention de M. le ministre des affaires étrangères sur la liberté religieuse en Arabie saoudite. La liberté religieuse est principe essentiel, garanti par la République française et toutes les grandes déclarations des droits humains. On apprenait le 13 mai 2013 que deux individus, un Saoudien et un Libanais, ont été condamné 200 coups de fouet pour le premier, et 6 ans d’emprisonnement et 300 coups de fouet pour le second. Leur tort est d’avoir aidé une jeune Saoudienne musulmane à se convertir librement au christianisme. Dénoncer publiquement et protester avec force devant des actes d’une telle barbarie semble être le moins qu’un gouvernement respectueux des droits humains doive faire. Les Continuer la lecture

Contre la taxe sur les équipements numériques

assemblee équipements numériquesM. Jacques Bompard appelle l’attention de Mme la ministre de la culture et de la communication sur la création d’une taxe sur les tablettes et smartphones envisagée par le rapport de la mission dirigée par M. Pierre Lescure. Proposer une nouvelle taxe sur les équipements numériques ne manquera pas de pénaliser un peu plus les Français qui subissent une pression fiscale déjà considérable. Les smartphones et tablettes sont devenus des outils nécessaires au travail. Les taxer revient donc à pénaliser un peu plus un certain nombre d’entreprises et de travailleurs. Par ailleurs, les recettes de cette taxe devraient servir à financer la production de contenus culturels. Or cette étatisation du domaine de l’art et de la culture, en sus de coûter cher, a manifestement brisé le foisonnement et l’inventivité des artistes. Il lui demande si elle compte poursuivre la tutelle Continuer la lecture

Pour le recouvrement des pièces du Mobilier national

assemblee mobilier nationalM. Jacques Bompard appelle l’attention de Mme la ministre de la culture et de la communication sur le recouvrement des pièces du Mobilier national. L’emprunt abusif de pièces aux musées et au Mobilier national est actuellement mal suivi et mal sanctionné. Nos réserves, si elles sont admirablement fournies, semblent vouées à laisser s’échapper des trésors nationaux. Plus de 8 000 pièces sont en dépôt à l’Élysée et près de 2 000 à Matignon. Il faut ajouter à cela les nombreuses autres institutions qui ont recours au Mobilier national. Trop souvent, ces pièces sont privatisées par les personnes auxquelles qui en ont l’usage temporaire. En 2009, la Commission de récolement des dépôts d’œuvres d’art relevait ainsi que 12 % des pièces du Mobilier national se sont pour ainsi dire évaporés et ont tout bonnement disparu. Il lui demande ce qu’elle entend mettre en œuvre Continuer la lecture

Contre la repentance et la victimisation

assemblee repentenceM. Jacques Bompard appelle l’attention de Mme la garde des sceaux, ministre de la justice, sur les réclamations financières formulées par certaines coteries et fondées sur la repentance coloniale de la France. Le 10 mai 2013, le Conseil représentatif des associations noires a porté plainte contre la Caisse nationale des dépôts et consignations, accusée d’avoir profité de l’esclavage. Cette course à la repentance constitue Continuer la lecture

Demande de précisions quant au décernement de la Légion d’Honneur à Bob Dylan

assemblee bob dylanM. Jacques Bompard appelle l’attention de Mme la ministre de la culture et de la communication sur l’éventuelle décoration de M. Bob Dylan de l’ordre de la Légion d’honneur. M. Bob Dylan est un chanteur diversement apprécié au travers de sa réputation mondiale. Néanmoins, la mise en avant, par les services de l’État d’un chanteur promouvant un type d’art populaire dont la tradition est étrangère à la France, semble assez étonnante quand on sait par ailleurs la peine qui existe à rendre accessible à un large public la musique savante. La Légion d’honneur est réservée aux personnalités qui ont rendu des services distingués à la France. Il lui demande de lui préciser les actions éminentes de M. Bob Dylan en faveur de la France.

Cliquer ici pour lire la question sur le site de l’Assemblée.

Sur le travail de la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires

M. Jacques Bompard interroge M. le ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt sur la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA). Cette association loi de 1901 est financée par l’État. Son principal objectif était de faire inscrire le « repas gastronomique des Français » sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité établie par l’UNESCO. Afin d’illustrer ce « repas gastronomique des Français », la MFPCA publie sur son site internet ainsi que son blog (qui n’est pas mis à jour depuis six mois) un dessin dans lequel rien n’est en rapport précis avec le patrimoine gastronomique français mais où, au contraire, on peut lire : « Tel un voyage en Orient ». La MFPCA étant financée Continuer la lecture

Contre l’officialisation du 19 mars 1962 comme date de fin de la guerre d’Algérie

M. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre de la défense sur la proposition du groupe socialiste du Sénat d’officialiser le 19 mars 1962 comme date de la fin de la guerre d’Algérie. Cette initiative vise à faire du 19 mars une journée nationale du souvenir et de recueillement de la guerre d’Algérie et des évènements en Tunisie et au Maroc. Il rappelle que cette date est rejetée par une grande majorité des associations d’anciens combattants et par l’ensemble de la communauté des Français d’Algérie, Pied-Noir et Harkis confondus. Ce choix délibéré ne peut que diviser la communauté nationale et raviver les blessures de milliers de familles de victimes assassinées par le FLN après le 19 mars 1962. Il existe déjà une journée nationale dédiée à Continuer la lecture

Contre la baisse de la défiscalisation du mécénat

assemblee mécénatM. Jacques Bompard attire l’attention de M. le ministre délégué auprès du ministre de l’économie et des finances, chargé du budget, sur le projet du Gouvernement visant à réduire de 60 % à 30 % la défiscalisation des dons effectués par des entreprises dans le cadre de la loi sur le mécénat. Cette loi inquiète bien normalement les bénéficiaires du monde associatif et culturel. Parmi ceux-ci, se trouve le réseau Entreprendre qui réunit des chefs d’entreprise qui accompagnent bénévolement des créateurs et repreneurs de PME fortement créatrices d’emplois privés durables, qui mènent un mission reconnue d’utilité publique correspondant parfaitement aux objectifs du Gouvernement. Il l’interroge donc sur les dangers qu’une telle Continuer la lecture

Contre l’abandon du projet de la Maison de l’Histoire de France

M. Jacques Bompard interroge Mme la ministre de la culture et de la communication sur l’abandon du projet d’une Maison de l’Histoire de France. Cette annonce a été faite lors d’une interview donnée le 24 août 2012 à France Inter. Madame la Ministre a expliqué cet abandon en affirmant qu’il s’agissait « d’un projet extrêmement couteux et un petit peu contestable idéologiquement ». Si le premier argument, celui du coût, peut être entendu dans une perspective d’économie budgétaire, le second appelle un éclaircissement. Il souhaiterait savoir ce qu’entend la ministre quand elle utilise l’adverbe « idéologiquement ». Par ailleurs, il lui demande si, lorsqu’elle évoque une histoire de France «contestable », elle désigne notre Continuer la lecture