Face au réarmement et aux menaces terroristes : que fait le ministère de la Défense ?

Jacques Bompard a interpellé le Ministre de la Défense, concernant les moyens alloués à ce secteur. A l’heure du réarmement massif des Nations, « quels moyens la France va-t-elle mettre en œuvre pour réinvestir suffisamment dans le secteur de la défense, face aux grandes puissances réarmées et au regard des menaces terroristes croissantes ? », a-t-il demandé au ministre.

Retrouver la question de Jacques Bompard.

QST-AN-14-103337QE-page-001QST-AN-14-103337QE-page-002

Pour l’Education Nationale, lire des passages de la Bible est un motif de suspension des professeurs !

Jacques Bompard a interrogé le Ministre de l’Education Nationale sur la suspension d’un professeur des écoles dont la seule faute a été de lire des passages de la Bible à ses élèves. « Alors que les écoles islamiques, faisant ouvertement appel au prosélytisme religieux (voir le cas de l’école Al-Badr à Toulouse) prolifèrent, alors que la déscolarisation, vraisemblablement suivant cette perspective, des élèves a augmenté de 36 % en trois ans, comment expliquer qu’un professeur des écoles n’ayant fait que lire des passages de la Bible soit ainsi suspendu de ses fonctions ? », a–t-il demandé.

Retrouver le texte de la question.

QST-AN-14-103232QE-page-001

Les actes christianophobes ont augmenté de 245 % entre 2008 et 2016 !

Jacques Bompard a interrogé le Ministre de l’Intérieur sur la hausse des actes christianophobes en France. « Les actes christianophobes ont augmenté de 17,4 % entre 2015 et 2016 et de 245 % entre 2008 et 2016, alors que le nombre d’actes antimusulmans a baissé de 58 % entre 2015 et 2016 » a souligné le député.

Retrouvez la question écrite de Jacques Bompard.

QST-AN-14-102576QE-page-001

 

 

 

 

 

 

 

QST-AN-14-102576QE-page-002

Les lacunes des réformes de l’Éducation Nationale

Jacques Bompard a interrogé le Ministre de l’Éducation Nationale sur les réformes successives mises en place au sein de son Ministère. «  En un an, 7% du PIB ont été insufflés dans le budget de l’Éducation Nationale. Parallèlement, entre 1987 et 2016, on constate une augmentation de 70% de fautes d’orthographe sur la même dictée« , a-t-il souligné.

Retrouvez le texte de la question écrite de Jacques Bompard.

QST-AN-14-102419QE-page-001

Excision : Jacques Bompard interpelle le Ministre de la Santé !

En France, ce sont près de 350 excisions qui sont pratiquées chaque année. Jacques Bompard a donc demandé au Ministre des Affaires de la Santé quelles dispositions il souhaitait prendre pour « bannir cette pratique dans une France dont les racines civilisationnelles exigent qu’elle soit éradiquée de son territoire ».

Vous retrouverez ci-dessous le texte de la question.

QST-AN-14-101942QE Excision-page-001

L’échec de l’insertion des jeunes sur le marché du travail

Jacques Bompard a interrogé à l’issue d’une question écrite le ministre du Travail sur l’échec de l’insertion des jeunes sur le marché du travail. A l’heure où le gouvernement se félicite des bons chiffres de réduction du chômage, il a tenu à rappeler que le caractère éphémère des embauches des jeunes constituait un écueil majeur. « Avec un coût de 10,5 milliards d’euros en 2015, les aides publiques générées pour les dispositifs d’aide à l’emploi n’ont pas apporté les réponses escomptées en termes de réinsertion sur le marché du travail. Dans son rapport du 5 octobre 2016, la Cour des comptes pointe les lacunes de ce programme », a souligné le député.

Vous pouvez retrouver le texte de la question écrite ci-dessous.

qst-an-14-101637qe-page-001

L’Etat doit garantir la sécurité des personnels hospitaliers

Jacques Bompard a déposé une question écrite au Gouvernement, lui demandant de garantir la sécurité des personnels hospitaliers. « Un hospitalier est victime d’une agression toutes les 30 minutes en France. Parmi les victimes, les aides-soignants et les infirmiers sont les premiers touchés puisqu’ils représentent respectivement 46% et 45% des personnels agressés en 2014 », a-t-il déclaré.

Retrouver le texte de la question :

qst-an-14-101415qe-page-001

Agriculteurs en danger : Jacques Bompard interpelle le ministère de l’Agriculture !

Jacques Bompard a alerté le ministère de l’agriculture sur les difficultés qui assaillent les agriculteurs français. « Avec 2,8 % d’agriculteurs en moins (2013) et une charge de travail ayant augmenté de plus de 1,4 %, les agriculteurs sont harassés. Abattus par des maladies graves dues à d’intenses crises sanitaires, qui augmentent les chances de contracter des troubles musculo-squelettiques ; épuisés par un trop lourd fardeau, portant atteinte au moral de ces garants des terroirs » , a –t-il souligné.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de cette question écrite ici.

0001

Les études « queer » : Jacques Bompard interroge le ministre de l’Éducation !

Dans sa dernière question écrite au gouvernement, Jacques Bompard interpelle le ministre de l’Education, Madame Najat Vallaud-Belkacem sur le développement des études concernant le mouvement Queer : « Définissant une orientation sexuelle, qui revendique son absence de marqueurs sexuels identifiés (transgenre), le mouvement Queer constitue un groupe militant pour la reconnaissance de leur non affiliation à un sexe précis », a-t-il souligné. C’est pourquoi le député de Vaucluse lui demande s’il a l’intention de mettre un terme à l’entretien de cette pédagogie militante, qui portera bientôt sur les bancs des universités des théories aussi absconses que l’étude du mouvement Queer.

qe-queer

Les agriculteurs étouffés par la surabondance de normes administratives !

La surabondance des normes administratives imposées par le gouvernement étouffent nos agriculteurs. Perte de 1 570 000 hectolitres de vin, soit plus de 209 millions de bouteilles ; perte de plus de 250 000 tonnes de productions fruitières ; perte de 25 000 tonnes de céréales : tel est le sombre tableau ébauché par les Jeunes Agriculteurs de Vaucluse, s’élevant vigoureusement contre la suppression de l’arrêté du 12 septembre 2006 visant pour partie à réglementer l’utilisation des produits phytosanitaires.

qst-an-14-100221qe-page-001