Jacques Bompard en commission des affaires européennes

https://www.youtube.com/watch?v=PKCkps2KYkM&feature=youtu.be

En commission des affaires européennes, Jacques Bompard a interrogé le commissaire européen aux migrants sur les travers de Frontex et l’ensemble des dispositifs européens qui favorisent l’immigration illégale.

Incapacité pénale pour les personnes définitivement condamnées pour des faits de pédophilie

https://youtu.be/vbgMTFipi-U

En commission des lois, Jacques Bompard a rappelé la nécessité d’ajouter une automaticité d’incapacité pénale pour les personnes définitivement condamnés pour pédophilie.
Il a également rappelé la nécessité d’exclure des fonctions d’encadrements de la jeunesse les personnes condamnés pour pédophilie.

Sur la reconnaissance du génocide arménien

https://www.youtube.com/watch?v=XL3k73Kz_pU

En commission des lois, Jacques Bompard à salué l’action de défense de la mémoire des arméniens qui subirent un génocide en Turcs. Il a également rappelé que très récemment, le premier ministre Erdogan à invité les ressortissants turques à promouvoir leur culture d’origine en France.
Cependant, il a rappelé qu’il fallait alerter le Conseil Constitutionnel devait au choix élargir la loi Gayssot ou créer des hiérarchies dans les génocides, entraînant alors des concurrences mémorielles.
Enfin il a rappeler que les lois mémorielles devaient être intégrales ou ne pas être: Génocide Vendées, camps de rééducation du Général GIAP, expériences culturelles de Mao, assassinats de Katyn etc…

Jacques Bompard défend les terroirs contre le TAFTA et le cosmopolitisme

jbEn commission mixte paritaire, Jacques Bompard a rappelé son opposition au projet TAFTA actuellement en cours d’études dans les anti-chambres mondialisées.
Il a également rappelé l’urgence de protéger les territoires et les terroirs face aux jacobinisme et au cosmopolitisme.
Il a enfin rappelé sa défense des semences et son opposition aux OGM.

https://youtu.be/sqOwxE-GcAE

Sur la transpositions de dispositions européennes

jbJe vous épargnerai un nouvel exposé sur les travers de la transposition des dispositions européennes en droit français. Le parcours de ce texte montre assez combien la fabrique législative bruxelloise va contre les intérêts de notre peuple, et notre conception du droit comme de la Nation. Qu’entre nous soit dit, il est assez évident que ce processus est inconvenant, inefficace et dangereux. Il est complétement à regretter que le gouvernement propose la procédure accélérée sur ce genre de textes : mais nous arriverions alors à un autre débat, à savoir la toute-puissance de la république des partis au sein de l’assemblée nationale.

Nous devons aller vers toujours plus de contrôle de la marchandisation de la terre, des semences, et de la culture que le cosmopolitisme essaye de nous imposer. A ce titre, faire passer ce genre de texte et négocier le TAFTA dans le dos des peuples en même temps relève de la mauvaise foi législative. Il n’est jamais fait référence à ces négociations dans nos débats et les explications des textes qui nous sont présentés. Qu’est le TAFTA ? Concrètement, il s’agit de mettre en place une gigantesque zone de libre-échange correspondant à un marché de plus de 800 millions de consommateur. Comment pouvez vous nous laisser croire que cela n’aura aucun impact sur le protection du vivant ? Continuer la lecture

Sur la dématérialisation du journal officiel

N°5En commission des lois, Jacques Bompard s’est opposé à la dématérialisation du journal officiel.
En effet, ce texte retire au citoyens l’opportunité de connaître les personnes ayant changé d’identité ou de nationalité, ce qui, dans la période d’expansion du terrorisme sur le sol français, constitue un véritable danger aux citoyens

https://youtu.be/D_R3qE-Gha0

Jacques Bompard dénonce le scandale de la dématérialisation du Journal Officiel

La proposition de loi sur la dématérialisation du Journal Officiel est un danger pour notre Nation. Sous couvert d’une simple réduction des formalités administratives, l’Etat cherche à interdire l’accès à des informations qui peuvent être cruciales. Je porterai demain en Commission des Lois une ferme opposition à la nature de ce texte. Je précise qu’Emmanuel Ratier avait informé de sa dangerosité, précisant qu’il interdirait toute une partie de son précieux travail.

En effet, le Système cherche à empêcher le suivi fin de plusieurs éléments d’un intérêt primordial : changement de noms, déchéance et réintégration à la nationalité, etc. Et les médias nous parlent d’une simple volonté d’économiser du papier. Il ne faut pas alors s’étonner du rejet grandissant d’institutions voisines (médias et leurs propriétaires, partis politiques, officines) qui méprisent officiellement le bon sens populaire.

Il est assez symptomatique que l’Etat se permettre une telle manipulation, au jour où il réclame toujours plus de transparences à nos compatriotes, et ou la Loi sur le Renseignement donne des libertés énormes pour la surveillance de la population.

Nos compatriotes ont le droit de savoir au cours de leur vie si un de leurs interlocuteurs a été déchu de sa nationalité. Nos compatriotes ont le droit de savoir si un intervenant en charge de leurs enfants a changé de nom. Nos compatriotes ont le droit à une certaine complétude de l’information, qui en ces cas n’attente en rien à la vie privée.

J’invite chacun à intervenir pour dénoncer la gravité de ce texte.

Nous devons réclamer la création d’un moratoire sur la construction de mosquées en France !

J’ai réclamé, à l’assemblée nationale, la création d’un moratoire sur la construction de mosquées en France. Évidemment, les zélateurs du prêt à penser ont hurlé…et c’est tant mieux.

S’il n’est pas scandaleux pour eux que des pays étrangers financent leur influence sur notre territoire par le biais de l’Islam, je ne les comprends pas. S’il n’est pas scandaleux pour eux qu’un parti des musulmans existât sur notre territoire, je ne les entends pas. S’il n’est pas scandaleux pour eux que des hauts fonctionnaires aient été missionnés pour siéger au sein de la Fondation pour les œuvres de l’Islam en France (FOIF), je m’insurge . S’il n’est pas odieux pour eux qu’aucune réciprocité sur la liberté religieuse ne soit imposée aux pays du Golfe, c’est que leur indignation est décidément bien sélective.

mosquees_deffAussi je tiens à préciser que j’ai déposé une proposition de loi à l’assemblée nationale qui suit normalement son cours. J’espère sa publication dans les jours à venir. Dans cette proposition, je propose : un moratoire national est instauré en France métropolitaine et outre-mer concernant la construction de mosquées en France à partir du 1er décembre 2015, la Fondation pour les œuvres de l’Islam en France est supprimée, la confrérie des frères musulmans et ses antennes sont interdites sur le territoire national, ses biens sont confisqués, un rapport est remis à la représentation nationale, pour savoir si l’administration française a favorisé la diffusion de l’Islam en France.

L’Islam n’appartient pas spirituellement à l’Europe comme le rappelle Viktor Orban, je ne veux pas que notre pays donne toutes les libéralités à des états étrangers, à des Civilisations étrangères, et qu’elle encourage ses libéralités. Le Grand Remplacement est insupportable, notre culture et notre identité ne sont pas négociables, et je préfère, sans peur, Reims et Aix La Chapelle à La Mecque.

 

Vidéo : sur la nouvelle organisation territoriale

comJacques Bompard est intervenu en commission des lois au sujet de la nouvelle organisation territoriale de la République. Il y a défendu la France périphérique et la réalité des ancrages des petites communes contre une vision désincarnée et énarchique de la France.
Une intervention de poids, notamment au sujet des intercommunalités, puisque l’expérience acquise par la méthode Bompard dans la gestion de la mairie d’Orange permettait d’informer cette information. Continuer la lecture